5 - Quelques énigmes

Les documents dont nous disposons ne permettent pas de répondre à toutes les questions qui se posent lorsque l'on veut reconstituer l'histoire du bâtiment et de ses modifications au cours des âges. On trouvera ci-dessous une liste (non exhaustive) de ces questions en souhaitant que la découverte de nouveaux documents (ou la compétence de spécialistes) permette d'y répondre!

  1. Quelle est l’origine exacte de la pierre  "OLEA SACRA" de la sacristie ?
  2. Pourquoi le premier pilier de la nef latérale, à gauche du baptistère, est-il de travers ?
  3. La question précédente est-elle en rapport avec celle de l'existence d'une "tribune" à cet emplacement,  dont on n'aperçoit aucune trace matérielle ?
  4. Pourquoi l'axe des portes et de l'allée centrale est-il décalé par rapport à l'axe du chœur ?
  5. Pourquoi, sur le premier pilier extérieur (côté jardin public actuel) trouve-t-on deux dates: « 1893 » ce qui est logique et « 1746 » ce qui l'est moins, sauf s'il s'agit simplement d'une pierre récupérée mais, dans cette hypothèse, quelle intervention, cette année là, aurait-elle justifié que l’on date une pierre ?
  6. Où se trouve désormais la plaque de marbre, datant de 1702, commémorative de la construction de la chapelle de la Sainte Vierge signalée par l'Abbé Paulet (« Les Baux et Castillon »,page 183) ?
  7. Quelle est la justification architecturale de l’emplacement actuel du baptistère et du couloir aboutissant à l’œil de bœuf ?
  8. Quel est l’appui du pilier nord-ouest de la salle du presbytère située derrière l’autel de Saint Joseph ?
  9. Entre 1670 et 1742, comment accédait-on au premier étage du presbytère ?